La régression du sommeil chez les bébés : qu'est-ce qui se cache derrière et quand se produit-elle ?

La régression du sommeil chez les bébés : qu'est-ce qui se cache derrière et quand se produit-elle ?

La régression du sommeil chez les bébés : qu'est-ce qui se cache derrière et quand se produit-elle ?

Le terme "régression du sommeil" désigne une période pendant laquelle le bébé ne dort soudainement plus aussi bien que d'habitude la nuit, se réveille plus fréquemment ou refuse soudainement de faire la sieste. Les régressions du sommeil se produisent généralement à plusieurs reprises au cours des deux premières années de vie et les parents observent habituellement qu'elles se produisent vers 4 mois, 8 mois, 12 mois, 18 mois et 24 mois.

Pourquoi les régressions du sommeil se produisent-elles plus souvent à ces moments-là et qu'est-ce qui se cache derrière ? Que peuvent faire les parents pour que le bébé fasse à nouveau ses nuits ? Dans cet article, nous voulons vous donner toutes les informations utiles sur le sujet de la régression du sommeil chez le bébé et chez le jeune enfant. 

La régression du sommeil, quand se produit-elle ?

On parle de régression du sommeil lorsque les habitudes de sommeil du bébé reviennent à un stade de développement antérieur. Cela peut se produire lorsque le bébé pleure dans son sommeil et a du mal à se reposer. La cause de la régression du sommeil est attribuée aux différentes poussées de croissance que connaît un bébé au cours de ses premières années.   

Les poussées de croissance des bébés sont des périodes où ils acquièrent de nouvelles compétences motrices et cognitives. Les poussées de croissance se produisent généralement à des moments similaires du développement des bébés, mais elles ne suivent pas un calendrier régulier. Ainsi, si votre bébé commence à ramper un peu plus tard, par exemple, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Les bébés traitent les informations nouvellement apprises pendant leur sommeil et les stockent dans la mémoire à long terme. Ce n'est là qu'une des raisons pour lesquelles le sommeil est si important pour les bébés. Il arrive souvent que les bébés essaient de répéter et de pratiquer les mouvements nouvellement appris pendant leur sommeil. De ce fait, leur sommeil devient plus agité, ils bougent plus et se réveillent plus souvent. Le cerveau du bébé est particulièrement actif à cette période et il est plus difficile pour les petits de se détendre et de dormir toute la nuit.

Régression du sommeil chez le bébé : que se passe-t-il exactement pendant cette période ?

Comme nous l'avons mentionné précédemment, le cerveau subit certains changements au début d'une poussée de croissance. Pour la plupart des bébés, la poussée de croissance du quatrième mois entraîne un nombre particulièrement important de changements mentaux et physiologiques, car c'est à ce moment-là que le cerveau se développe très rapidement et que les bébés doivent parfois réapprendre à dormir la nuit. Les régressions du sommeil semblent très stressantes au début, mais elles sont en fait un signe positif que le bébé se développe bien et de manière saine.

Régression du sommeil du bébé à 4 mois

Au cours des premiers mois, le fait que le bébé dorme pendant plusieurs heures d'affilée est déjà considéré comme une petite étape importante. Certains bébés peuvent même dormir jusqu'à 5 heures sans se réveiller. Toutefois, la situation peut changer rapidement au cours du quatrième mois, car c'est à ce moment-là que commence la première poussée de croissance.

La régression du sommeil au quatrième mois se manifeste par des gémissements fréquents, de multiples réveils pendant la nuit, des siestes plus courtes et un appétit accru. Non seulement le comportement du bébé change, mais les stades du sommeil aussi. Comme les adultes, les bébés ont une phase REM et une phase non-REM qu'ils traversent plusieurs fois pendant la nuit.

Cependant, les bébés restent en phase de rêve beaucoup plus longtemps que les adultes et n'ont qu'un sommeil léger, dans lequel ils se réveillent plus souvent. Chez les adultes, la phase de rêve représente environ 20 à 25% du sommeil, mais chez les bébés, elle est plus de deux fois plus longue. Au cours du quatrième mois, les phases du sommeil changent et les phases de sommeil profond deviennent progressivement plus longues. Au départ, les bébés ne sont pas habitués à ce type de sommeil et ils peuvent donc se réveiller et pleurer pendant la transition d'une phase à l'autre.

Les changements moteurs du quatrième mois comprennent la préhension et la phase dite orale, au cours de laquelle de nombreux bébés essaient de mettre des objets dans leur bouche. Certains bébés commencent également à se retourner et peuvent même être capables de se mettre sur le ventre tout seuls. Pendant la nuit, ces exercices sont répétés, c'est pourquoi votre enfant peut bouger plus qu'avant pendant son sommeil.

Régression du sommeil du bébé à 9 mois

À ce stade, les bébés de sept à neuf mois affinent principalement leur motricité globale. Les bébés apprennent à se déplacer en rampant ou en se traînant et en se hissant sur les meubles pour se mettre debout.

En outre, de nouveaux processus d'apprentissage ont également lieu dans le cerveau : les bébés apprennent à distinguer les objets et les personnes et à reconnaître certaines séquences et certains modèles dans la routine quotidienne. C'est à ce moment-là que les siestes diurnes des bébés peuvent devenir plus courtes et les nuits plus agitées, car le bébé veut s'exercer le plus possible.

Régression du sommeil du bébé à 12 mois

À l'âge de 12 mois, de nombreux bébés apprennent à marcher, ou le font déjà. Il y a aussi un autre grand changement : les bébés commencent à faire leurs dents. Là encore, les bébés peuvent refuser de s'allonger ou devenir plus agités.

De nombreux parents pensent que l'enfant n'a soudainement besoin de faire la sieste qu'une fois par jour. Cela peut s'expliquer par une régression du sommeil, qui n'est que temporaire. La plupart des bébés n'ont pas besoin d'une seule sieste par jour avant le 15e mois.

Régression du sommeil du nourrisson à 18 mois

À mesure que les nourrissons grandissent, leur sommeil devient également plus régulier. Cependant, cela peut changer à nouveau avec la régression du sommeil au 18e mois. Au cours du 18e mois, les enfants peuvent percevoir leur environnement de plus en plus consciemment, ce qui est bien sûr particulièrement excitant pour les petits. 

Les tout-petits apprennent aussi généralement ici à s'occuper de manière autonome et à distinguer le bien du mal. L'indépendance croissante s'accompagne d'une volonté plus forte et de nombreux bambins refusent de s'allonger le soir ou de faire la sieste.

Régression du sommeil : combien de temps ?

La régression du sommeil peut durer environ 2 à 6 semaines chez les bébés et les jeunes enfants. Il convient de noter que chaque enfant dort différemment. Certains peuvent déjà bien dormir après quelques jours, pour d'autres cela peut prendre un peu plus de temps.

Régression du sommeil : que puis-je faire ?

Pour les bébés et les jeunes enfants, une routine répétitive est préférable car elle les aide à s'endormir plus rapidement le soir. Vous pouvez également habituer votre enfant à certains rituels du coucher pour l'aider à s'endormir plus rapidement le soir.

Pour suivre les heures de réveil et de sommeil de votre bébé, nous vous recommandons d'utiliser un journal de sommeil. Cela vous aidera à remarquer plus rapidement les changements dans les habitudes de sommeil du bébé et à garder trace des moments où votre enfant est habituellement fatigué.

Mieux dormir avec les produits de Zizzz

Afin d'aider les bébés et les parents à dormir tranquillement la nuit, Zizzz propose d'excellents produits qui peuvent aider votre bébé à faire ses nuits. Pour un environnement de sommeil optimal et un sommeil en toute sécurité, nous vous recommandons nos gigoteuses toutes saisons pour bébés, que vous pouvez utiliser toute l'année, ou nos gigoteuses spéciales pour l'été, pour les nuits très chaudes.

Pour que votre bébé ne se sente pas si seul la nuit, vous pouvez acheter chez nous les doudous les plus populaires. Ils sont fabriqués à partir de matériaux entièrement naturels et nous évitons totalement l'utilisation de pesticides ou d'autres produits chimiques. Ces doudous sont parfaits pour les bébés qui veulent exercer leur motricité fine et leurs réflexes de préhension.



Produits associés