Aider les bébés à s'endormir : 10 conseils pour un sommeil détendu

Aider les bébés à s'endormir : 10 conseils pour un sommeil détendu

Lorsque le bébé ne bénéficie pas d'une bonne nuit de repos, cela peut être stressant pour toutes les personnes concernées. Non seulement les parents ne bénéficient pas d'un repos bien mérité, mais le bébé souffre également d'un manque de sommeil le jour suivant. Pourtant, le sommeil est incroyablement important pour les petits et leur développement.

Avec quelques astuces et idées, vous pouvez faciliter l'endormissement de votre bébé et l'aider à trouver le sommeil plus rapidement. Nous aimerions vous les présenter dans cet article.

  1. Trouver la raison des problèmes d'endormissement

Banner gigoteuse

 

Malheureusement, un bébé ne peut pas encore nous dire ce qui le préoccupe. Notre première tâche consiste donc à écarter tous les problèmes physiques possibles. Le bébé pleure dans son sommeil lorsqu'il a faim ou lorsque ses couches doivent être changées, mais d'autres plaintes peuvent également être à l'origine de son mauvais sommeil. 

Ballonnements : L'un des problèmes les plus courants avant le coucher est le gaz. L'allaitement juste avant le coucher peut être problématique, car les gaz sont très fréquents chez les bébés. Veillez donc à laisser suffisamment de temps libre entre l'allaitement et le coucher. En outre, vous pouvez améliorer la digestion de votre bébé grâce à des massages apaisants le soir.

Bruit ou lumière : Beaucoup de bruit et de lumière nous dérangent également, nous adultes, pendant le sommeil. Bien que les bébés puissent s'endormir même dans ces circonstances, cela n'est pas bénéfique pour la qualité du sommeil de votre enfant, car avec trop de lumière, moins d'hormones du sommeil (mélatonine) sont libérées. Si votre enfant a peur la nuit, vous pouvez acheter une veilleuse avec une température de couleur appropriée.   

La dentition : La dentition est une cause très courante d'agitation nocturne. Dans certains cas, ce processus peut même durer des mois. Non seulement les gencives douloureuses empêchent le bébé de s'endormir, mais elles entraînent aussi souvent un écoulement nasal et une toux. Un petit morceau de fruit froid peut aider ici.

Fièvre : la fièvre chez les bébés n'est pas rare et peut être une raison pour laquelle votre bébé ne veut pas s'endormir. Il faut donc être attentif à des signes tels qu'un front trop chaud. Vous pouvez reconnaître un rhume si votre enfant ne veut plus boire suffisamment, pleure beaucoup ou se sent très fatigué.

  1. Une routine quotidienne régulière

Dès le cinquième mois, les bébés sont capables de reconnaître certains modèles et de s'habituer à des séquences. Le soir, par exemple, ils peuvent développer une attitude d'attente lorsque les événements de la journée se déroulent toujours dans le même ordre. 

Comme les bébés n'ont pas encore de rythme jour-nuit, la différence entre le jour et la nuit peut leur être expliquée par des heures fixes pour jouer, manger et dormir. Certains bébés développent même d'eux-mêmes un rythme quotidien régulier et se réveillent ou ont faim à la même heure chaque jour.

Une routine quotidienne aussi récurrente et structurée que possible peut aider à orienter le bébé et lui donner un sentiment de sécurité. D'ailleurs, cela vaut aussi pour les siestes des bébés et des jeunes enfants. Plus la routine est régulière, plus les petits trouvent rapidement le chemin du sommeil.

  1. Déterminer le moment des phases de sommeil

Les phases de sommeil des bébés sont différentes de celles des adultes. Les bébés restent dans la phase de rêve beaucoup plus longtemps que les adultes et les phases d'endormissement, de sommeil léger et de sommeil profond ne sont pas encore aussi bien développées. Comme les bébés ont surtout un sommeil léger, ils se réveillent naturellement plus fréquemment. Ce n'est qu'à partir du sixième mois que les bébés acquièrent la capacité de faire des nuits plus longues.

Chez les bébés, en revanche, on peut détecter des "fenêtres de sommeil". Pendant cette période, les bébés sont fatigués et nous, parents, devrions être capables de reconnaître le moment où cette fenêtre de sommeil s'ouvre. Si elle est dépassée, les petits redeviennent très vifs et la prochaine fenêtre de sommeil ne s'ouvre qu’environ une heure plus tard.

  1. Reconnaître les signes de fatigue

Comme nous l'avons mentionné précédemment, des fenêtres de sommeil s'ouvrent chez les bébés, qui s'endorment alors plus rapidement. Les signes les plus courants de fatigue chez les bébés sont les suivants :

  • Grimace, expression rigide ou froncement de sourcils sur le front
  • Mouvements saccadés ou serrement des poings
  • Frottement des yeux, frottement des oreilles ou bâillement
  • Pleurs et gémissements
  • Sucer le pouce ou la tétine
  1. Créer un journal de sommeil

Un journal de sommeil des bébés est une excellente idée pour découvrir combien de temps votre enfant dort réellement et quels sont les schémas qui se sont formés dans ses habitudes de sommeil. Le sommeil est différent pour chaque bébé et dépend de la maturité de son cerveau. Le cerveau se développant à des rythmes différents, donc les différences dans les habitudes de sommeil d'un bébé à l'autre sont parfaitement naturelles.

Un journal du sommeil peut vous aider à faire ressortir ces différences et à enregistrer et résoudre tout problème de sommeil.

  1. Activités physiques pendant la journée

L'activité physique doit être autorisée et encouragée chez les bébés à tout moment. Plus les bébés bougent pendant la journée, mieux ils dorment la nuit. Chez les petits bébés, certains exercices peuvent aider l'enfant à se tourner sur le ventre ou à s'asseoir tout seul plus rapidement.

L'air frais et les excursions sont également importants pour le développement de l'enfant. Les différentes températures renforcent le système immunitaire des enfants et les différentes impressions de la nature stimulent le cerveau. Pour rester suffisamment au chaud dans la poussette, il est conseillé d'utiliser une couverture pour bébé les jours de grand froid.

  1. Établir des rituels pour l'heure du coucher

Tout comme la routine quotidienne, les rituels du coucher présentent également de nombreux avantages et apportent de la sécurité au bébé. Par exemple, une berceuse peut être chantée et le salut de bonne nuit peut être donné. Pour certains bébés, un bain relaxant avant le sommeil peut également aider.

  1. Un doudou pour lutter contre la solitude

Banner doudouLes doudous donnent à votre bébé un sentiment de sécurité et l'aident à se sentir moins seul. En outre, les doudous peuvent favoriser la motricité fine de l'enfant et former le sens du toucher. Lors de l'achat, veillez à choisir le bon matériau, car les doudous sont souvent mis en bouche et doivent être totalement exempts de substances nocives.

  1. Créer un climat propice au sommeil des bébés

Le climat de sommeil joue un rôle important pour les bébés. Les bébés préfèrent qu'il fasse un peu plus frais la nuit et ne doivent pas être habillés trop chaudement. Une gigoteuse pour bébé est idéale pour les petits, car elle est respirant et assure un bon équilibre de la température.

  1. Garder son calme et accepter les mauvaises phases d'endormissement

Même si votre bébé s'endormait bien auparavant et était capable de faire ses nuits pendant longtemps, cela peut changer à plusieurs reprises au cours de son développement. Cependant, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car tous les bébés connaissent de telles phases. Vous ne devez donc en aucun cas devenir fou si votre enfant ne dort pas aussi bien que d'habitude.

Produits associés