Angoisse nocturne

Angoisse nocturne


Qui ne l'a pas vécu ?

Vous êtes fatigué ? Et vous rêvez d'être enfin dans votre lit, c'est ce qui vous a d'ailleurs aidé à tenir toute la journée ! Maintenant, que vous êtes allongés sous les couvertures, il fait sombre et le calme règne dans la maison. Mais que se passe t-il ? Vous devenez anxieux et commencez à vous retourner dans votre lit. Votre esprit tourne en rond et vous vous souvenez de toutes les choses que vous avez oublié de faire aujourd'hui et que vous devez maintenant faire pour demain. Finalement, votre corps devient de plus en plus éveillé, et vous avez envie de vous lever, mais votre corps vous rappelle à quel point vous êtes fatigué et que vous avez laissé derrière vous une journée chargée.

Ensuite, que se passe t-il ? 

Vous entendez la respiration facile et régulière de votre partenaire à côté de vous et vous commencez à paniquer du fait que vous pourriez passer toute la nuit éveillé. Vous enviez votre partenaire qui dort profondément et vous êtes tenté de le réveiller pour vous endormir plus rapidement.

Si cela vous arrive seulement une fois de temps en temps, ne vous inquiétez pas, cela peut arriver à tout le monde. Dans ce cas, essayez de lire un livre, ou essayez la méthode de dénombrement de moutons. Bien que cela puisse paraître idiot, cela aide en réalité beaucoup de gens. S'endormir n'est pas une compétition. Chaque corps est différent. Certaines personnes ont besoin de plus de temps pour traiter les événements de la journée, d'autres moins.

Mais si votre difficulté à vous endormir persiste pendant plusieurs semaines, vous devriez commencer à rechercher des solutions et non pas tester les limites de votre capacité à vous endormir.

La privation de sommeil affaiblit le système immunitaire et endommage le coeur. En plus des dangers évidents pour la santé, le manque de sommeil pèse lourdement sur notre apparence, sans oublier les problèmes cognitifs connexes, tel que la difficulté de se concentrer, les migraines et la dépression.


Mais à quel stade souffre-t-on réellement d'une grave privation de sommeil ? 

La privation de sommeil est considérée comme aigue lorsqu'elle survient sur une période prolongée, définie comme 1 à 3 mois au cours de laquelle vous êtes incapable de dormir la nuit, incapable de vous endormir, ou de vous réveiller trop tôt, trois à quatre fois par semaine.

A ce stade, vous devriez consulter un médecin qui pourra vous fournir le traitement approprié.

Causes

  • Les routines qui vous stimulent au lieu de vous calmer.
  • Café
  • L'alcool
  • Tabac
  • Prendre des médicaments avant de se coucher
  • Maladie ( troubles circulatoires, douleurs articulaires, migraines, ect.)

Ne vous inquiétez pas inutilement, ou ne pensez pas trop au problème, en général une mauvaise nuit de sommeil a une explication plus banale, comme une excitation, des problèmes au travail, un stress dans sa vie personnelle, un rhume, un matelas ou une literie de mauvaise qualité, une chaleur ou lumière excessive, ect. Alors ne vous énervez pas si la situation ne l'exige pas, mais vous devez néanmoins agir avec prudence.

Il s'agit généralement de choses simples qui empêchent de dormir. Pensez à tout ce qui peut vous gêner dans votre chambre : la télévision vous énerve-t-elle, ou est-ce la commode qui est trop proche du placard ? Votre fenêtre est-elle ouverte la nuit , ce qui vous fait entendre tout le bruit venant de la rue ? Bien que ces problèmes puissent vous sembler insignifiants, ils peuvent avoir un impact important sur votre sommeil.

A l'inverse du manque de sommeil, on peut aussi dormir trop longtemps. En effet, dormir trop longtemps peut avoir un impact sur votre circulation sanguine et vous faire sentir plus mou et lent.

Voici quelques conseils pour bien dormir que tout le monde peut faire : 

  • Eviter l'alcool
  • Eviter la nicotine
  • Eviter les repas copieux juste avant de se coucher 
  • Eviter le café et la caféine le soir
  • Faire une promenade en soirée
  • Assurez-vous que votre lit et votre literie sont confortables, respirants et fabriqués à partir de matériaux naturels.
  • Sport ou excercices modérés
  • Passez plus de temps à l'extérieur pendant la journée
  • Prenez quelques minutes pour vous détente et reposez votre esprit.
  • Pratiquer le yoga ou la méditation
  • Prendre un bain 

Comme vous le voyez, ce sont des stratégies simples qui permettent de lutter efficacement contre les troubles occasionnels du sommeil.



Produits associés