Pendant combien de temps faut-il allaiter?

Pendant combien de temps faut-il allaiter?


La durée pendant laquelle il faut allaiter son bébé reste un sujet très controversé. Tout le monde défend une opinion différente et peu importe ce qu’on choisit de faire, on entendra toujours des commentaires et des conseils venant des autres.

Alors, quelle durée d’allaitement faut-il considérer comme saine ?

Une commission regroupant des infirmières suisses recommande d’allaiter pendant au moins 5 mois afin de donner au bébé les bonnes quantités de nutriments et ce dans de justes proportions. De plus la capacité digestive d’un bébé met du temps à se développer, on considère qu’un bébé est en mesure de bien digérer des aliments solides seulement quand il atteint l’âge de 4 mois, d’où l’intérêt d’allaiter pendant au moins 5 mois.

Si vous allaitez pendant plus de 5 mois, gardez à l’esprit que même si le lait maternel est sain, il n’apporte pas au bébé tous les nutriments dont il a besoin, notamment le calcium, le sodium et la vitamine C. À long terme les bébés auront également besoin de fibres et d’autres micronutriments que le lait maternel n’est pas en mesure de fournir sur une longue période.

Pour cette raison, les pédiatres et les sages-femmes recommandent souvent d’allaiter pendant 6 à 12 mois. Pendant cette période le corps du bébé peut se développer et s’adapter à un régime normal.


Cependant, ni l’organisation mondiale de la santé ni les spécialistes et sages-femmes ne souhaitent spécifier combien de temps exactement une femme devrait allaiter son bébé. En fin de compte c’est à la mère de décider. Chaque duo mère-bébé est unique et selon les experts il n’y a pas de bonne ou de mauvaise durée d’allaitement.

Ce qui est important pour les petites périodes d’allaitement voire l’absence d’allaitement, c’est que l’enfant ait un régime compensatoire approprié et tout l’amour et la chaleur dont il a besoin. Et pour les longues périodes d’allaitement, il est important de veiller à ce qu’il y ait, en plus du lait maternel, un apport suffisant en vitamines et minéraux notamment grâce aux fruits, légumes et graines.


En conclusion, le premier conseil pour une maman est de ne pas se laisser intimider par les commentaires et les opinions des autres. Elle doit décider elle-même de ce qu’elle veut faire et déterminer ce dont son bébé a besoin. En définitive, ce choix devrait être fait au cas par cas pour chaque duo mère-bébé et ne devrait pas être déterminé par des conseils externes.