Voyages en famille : Comment gérer le décalage horaire avec les plus petits?

Voyages en famille : Comment gérer le décalage horaire avec les plus petits?


Beaucoup de couples utilisent leurs congés parentaux pour s’organiser de longs voyages. C’est toujours très appréciable de pouvoir passer beaucoup de temps en famille.

De manière générale environ 70% des couples préfèrent l’idée de partir en voyage avec les enfants. Toutefois, une enquête a montré que seulement 19% d’entre eux optent pour un voyage plus long. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène et parmi elles, il y a notamment la crainte des effets du décalage horaire sur les enfants.


Comment les bébés et jeunes enfants font face au décalage horaire ?

Les effets du décalage horaires peuvent être tout à fait différents d’un enfant à l’autre. Mais en règle générale, ils ont besoin de 1 à 3 jours pour s’accommoder à l’heure locale. Il est possible que cela prenne plus de temps, même pour des jeunes enfants. La bonne nouvelle, c’est que normalement c’est plus facile pour un enfant de s’habituer à l’heure locale parce qu’il n’a pas encore une horloge interne aussi précisément programmée que celle d’un adulte.

Néanmoins, il y a quelques précautions utiles pour minimiser les effets du décalage horaire…


Quelques bons conseils si vous avez des bébés et jeunes enfants

  • Commencez à préparer les enfants avant de partir. Suivant là où vous allez, il suffit de coucher les enfants un peu plus tard ou un peu plus tôt que d’habitude les quelques jours qui précèdent le départ.

  • Pour ce faire, si vous souhaitez garder votre petit éveillé plus longtemps, essayez de laisser les lumières allumées. Au contraire, pour l’endormir vite, éteignez les lumières plus tôt que d’habitude. Nous sommes tous dépendants de la lumière : l’obscurité nous rend plus vite fatigués et la lumière nous maintient éveillés. Cela vient du fait que l’obscurité provoque la libération de la mélatonine dans notre cerveau, l’hormone du sommeil.

  • Les enfants sont également très sensibles au rythme naturel de l’apport alimentaire. Il arrive souvent par exemple qu’un bébé ou un enfant se réveille en pleine nuit parce qu’il est pris par la faim. Par conséquent, il ne faut pas hésiter le soir à donner aux enfants un peu plus à manger que d’habitude, et choisir particulièrement des aliments riches en hydrates de carbone. Cela aide à les rendre fatigués et prêts à dormir.

  • Toujours rester souple d’esprit quand on découvre un nouvel environnement. En plus du décalage horaire il y a aussi la différence de climat, la cuisine locale, les nouveaux paysages… Il peut arriver que les enfants chamboulent complètement leurs habitudes. Ainsi un lève-tôt peut devenir soudainement couche-tard, un enfant qui ne mange pas beaucoup peut devenir un gros mangeur etc. Il faut observer comment l’enfant réagit au nouvel environnement et, si possible, le laisser prendre ses nouveaux repères.

  • Réserver un vol de nuit dans la mesure du possible. Il sera alors plus probable que les enfants dorment dans l’avion. Et ce sera une bonne chose non seulement pour vous, mais aussi pour les autres passagers. Si jamais les enfants sont éveillés, pas d’énervement, donnez-leur de quoi jouer ou bien quelque chose à lire ou à regarder.

  • Pour garder les enfants éveillés à l’arrivée, organiser les mêmes activités passionnantes qui remplissent votre quotidien. S’ils sont bien occupés toute la journée, ils n’auront pas de difficultés à s’endormir le soir. Même si souvent, dans le cas d’un voyage, ils sont tellement excités qu’ils ne veulent pas ou ne peuvent pas dormir malgré la fatigue.

  • Si les enfants ne veulent pas aller au lit le soir après l’arrivée, proposez-leur une séance de cinéma ou de lecture pour les calmer. Cuisinez-leur une dose supplémentaire de leurs plats préférés. Cela devrait aider à les mettre au lit.

  • Finalement le décalage horaire pour les enfants n’est pas si terrible, pas plus difficile que la vie de famille au quotidien. Et il est possible d’en minimiser les effets à l’aide d’une bonne préparation.